La certification ARTtrust est aujourd’hui devenue une technique incontournable, et connue de tous les artistes comme les peintres, aquarellistes, et bien sûr les photographes. Connue, mais pas toujours comprise. Qu’est ce que la certification ARTtrust ? Comment fonctionne-t-elle, et quels sont ses intérêts ?

Logo ARTtrustLe concept ARTtrust

Dans un monde où il est facile et courant de copier parfaitement tout ce qu’il est possible de copier, il devient important de pouvoir garantir l’authenticité d’une œuvre d’art. C’est le but du concept ARTtrust. La certification ARTtrust permet d’assurer qu’une œuvre est originale, c’est à dire qu’elle fait partie d’une série limitée et n’est pas une reproduction. Là où il y a quelques années il fallait se contenter de la parole de son propriétaire, il est à présent possible de vérifier soit même l’authenticité d’une œuvre.

Pour certifier une œuvre, on utilise un jeu de trois scellés.

  • Le premier, le scellé argenté, est apposé au dos de l’œuvre.
  • Le deuxième, le scellé doré, est collé au certificat d’authenticité et revient à l’acquéreur.
  • Le troisième, le scellé bleu, est conservé par l’auteur pour l’archivage.
Un jeu de trois scellés ARTtrust : l’argenté pour l’œuvre, le doré pour l’acquéreur, et le bleu pour l’auteur.

Comment ARTtrust fait-il pour éviter les reproductions ?

ARTtrust, des scellés infalsifiables

Pour protéger ses scellés de la copie, ARTtrust a développé plusieurs technologies.

Chaque scellé est constitué d’un Code à Bulles™ et d’un numéro de série. Le Code à Bulles™ est une petite languette de plastique contenant des bulles d’air visibles. La position, la taille et même la profondeur de ces bulles dans la languette est le fruit du hasard et donc non reproductible même par le fabricant lui-même. Cette languette de plastique a été photographiée lors de la production du scellé et est accessible depuis le site ARTtrust lorsque l’on dispose du numéro de série du scellé.

Il est donc simple de vérifier que le Code à Bulles du scellé correspond à l’image d’origine de celui-ci. Si c’est le cas, le scellé n’est pas falsifié sinon il y a eu modification.

De plus, une fois positionné, il est impossible de retirer un scellé sans le détruire. On ne peut donc certifier qu’une seule œuvre avec un jeu de scellés.

Scellé infalsifiable
Les scellés ARTtrust sont infalsiables physiquement et numériquement.

Conclusion

Dès que vous souhaitez vendre vos photos, la certification ARTtrust représente une solution idéale pour protéger vos tirages de copies frauduleuses. C’est un atout réel pour vos acheteurs potentiels car ils peuvent s’assurer de l’originalité de l’œuvre, mais c’est également un atout si un jour ces acheteurs souhaitent eux-même revendre cette œuvre et prouver leur bonne fois.

Pour plus de détails, consulter le site ARTtrustonline.com.

Auteur

Tom est le fondateur et directeur de Stages Photo Pyrénées. Photographe autodidacte, c'est en 2012 qu'il décide de se consacrer entièrement au développement des stages photos dans la région du sud ouest. Son calme naturel et sa capacité à synthétiser les processus complexes de la photographie de nature en les rendant accessibles lui ont permis de devenir un coach très apprécié tant des néophytes, accompagnés dans l'apprentissage de la pratique photographique, que des photographes confirmés désireux de parfaire leurs connaissances ou de découvrir un nouvelle région.

2 commentaires

  1. Bonsoir,
    Qu’elle est la différence (le procédé est différent mais la finalité l’est t’elle ?) avec la certification digraphie ?
    Puisque apparemment vous proposez les deux, c’est qu’elles seraient complémentaires ?
    Merci d’avance 🙂

    • Bonsoir,

      la Digigraphie est une marque déposée par Epson. C’est une sorte de certification du labo et non d’une oeuvre. Travailler selon le cahier des charges Digigraphie oblige le labo à posséder des imprimantes Epson relativement modernes (et encore !) et de grande taille et à envoyer des mires régulièrement pour vérification par Epson. Nous ne sommes pas certifiés Digigraphie pour le moment mais travaillons exclusivement avec des imprimantes certifiées pour la Digiraphie (Epson Stylus Pro 9900), n’utilisons que des encres couleur HDR d’origine Epson et surtout nous calibrons régulièrement nos papiers nous mêmes (avec des chartes de plus de 1700 patchs, ce qui est très rare !). La Digigraphie est une bonne idée pour essayer de trier le grain de l’ivraie dans les labos, mais ce n’est à notre sens pas suffisant (absence de vérification de qualité, des profils, de la résolution, du savoir-faire du tireur, etc).

      Quant à ARTTrust, c’est une solution de certification d’une oeuvre. En gros, une signature digitale inviolable.

Laisser un commentaire

Send this to a friend