«

»

Calibrez votre écran en 20 minutes !

Pour celui qui veut aller plus loin dans la maîtrise de sa colorimétrie, la calibration de son écran est une étape essentielle. Quelles sont les paramètres importants ? Les étapes décisives ? Quelle sonde utiliser ? Toutes les réponses à ces questions et bien d’autres dans cet article.

Une chaine graphique calibrée c’est quoi ?

Un labo professionnel qui se respecte travaille avec des écrans calibrés par ses soins et des couples imprimante/papiers également calibrés par ses soins. C’est ce qu’on appelle une chaine graphique calibrée : les différents éléments de la chaîne sont réglés sur les mêmes bases de couleur et la luminosité est réglée suivant les normes.

Ainsi, quand un tireur effectue des équilibrages ou des retouches sur un de ses écran, il est certain que le résultat sur papier sera conforme.

Ne pas s’en soucier serait faire du vélo avec un guidon mal fixé : vous avez l’impression de positionner le guidon précisément, mais la roue fait un peu ce qu’elle veut…

Pour que la chaine calibrée soit complète, il ne manque plus qu’un élément : vous. Le photographe.

Calibrez votre ecran en 20 minutes - Sonde X-rite i1 Display Pro - BLOG

Pourquoi calibrer son écran ?

Soyons clairs, la majorité des photographes qui font appel à nos services aujourd’hui ne travaillent pas sur écrans calibrés. Pourtant, comme le montrent nos rapports d’enquête après commande, ils sont satisfaits à 99.56 % !

La calibration de son écran n’est donc pas une nécessité pour obtenir un bon résultat avec son labo. Par contre, pour un investissement modeste, elle vous donnera une sécurité de résultat très appréciable.

De notre point de vue (indépendant), il existe 2 sondes convenables pour un budget raisonnable. Elles sont toutes les 2 fabriquées par la marque X-rite.

Les deux solutions utilisent le même capteur mais le logiciel de la version moins cher est bridé. La mesure est plus lente et vous n’aurez le choix qu’entre 5000 °K, 5500 °K et 6500°K. Si vous le pouvez, nous vous conseillons donc la sonde X-rite i1 Display Pro. C’est un excellent compromis qualité / prix.

C’est donc logiquement cette sonde que nous allons utiliser dans le reste de cet article. Nous avons choisi le mode « avancé » qui permet un niveau de contrôle plus élevé et des résultats potentiellement plus précis.

La sonde X-Rite i1 Display Pro

Unboxing

Voici le contenu de la boîte :

Calibrez votre ecran en 20 minutes - Contenu de la boite - BLOG

Le logiciel i1Profiler

Une fois le logiciel i1Profiler installé (en téléchargeant de préférence la dernière version sur le site X-rite), vous pouvez lancer le logiciel et brancher la sonde.

Note : Nous vous recommandons d’enregistrer votre produit auprès d’X-Rite en créant un compte au moyen du bouton « Inscription ». Certains utilisateurs ayant constaté que dans certains cas seul le mode demo du logiciel était utilisable, pour une période de 30 jours. Le numéro de série nécessaire à l’enregistrement figure sur l’étiquette du contrepoids. La licence du logiciel étant conditionnée à votre matériel, si votre sonde n’est pas branchée, iProfiler restera en mode demo.

Cette formalité accomplie, l’ensemble des licences autorisées pour votre matériel est donc affiché à l’écran comme ci-dessous selon le mode utilisateur choisi :

Calibrez votre ecran en 20 minutes - i1profiler - Ecran de demarrage - BLOG

Dès lors il ne vous reste plus qu’à sélectionner le bouton « Caractérisation » sous le titre « Affichage » dans la barre latérale afin de démarrer le processus de calibration de votre moniteur.

Le menu du logiciel dédié i1Profiler détecte alors le ou les écrans connectés. Dans notre cas il s’agit d’un moniteur DELL connecté à un Apple MacBook Pro. Il vous suffit maintenant de sélectionner le moniteur que vous souhaitez étalonner. Afin de vous éviter des torticolis inutiles, le logiciel positionnera alors la fenêtre de iProfiler sur l’écran concerné pour le reste de la procédure.

Écran 1 – Paramètres de l’écran

Voici les paramètres que nous vous conseillons:

  • Luminance : 120 cd/m2
  • Point blanc : 5785 °K
  • Gamma : 2.2 (natif)
  • Rapport de contraste : Natif (contraste maximum de l’écran) ou bien PCS ICC 287:1 si vous ne vous servez de votre écran que pour imprimer.
  • Enfin, compte tenu de l’environnement de nos écrans à calibrer, nous avons désactivé l’option « Flare Correct » (correction du profil d’affichage en fonction des lumières parasites détectées) laquelle s’avérait inutile pour nous. La fonction relative à la correction du profil en fonction de l’éclairage ambiant a également été désactivée et fera l’objet de tests ultérieurs afin de vous proposer un retour d’expérience précis.

La copie d’écran ci-dessous récapitule l’ensemble des options retenues sur cette fenêtre :

Calibrez votre ecran en 20 minutes - i1profiler - Ecran 1 - BLOG

Avant de passer à l’écran suivant, et de poursuivre le processus de calibration, vous pouvez enregistrer vos paramètres ainsi pré-réglés, afin de gagner du temps lors d’une prochaine calibration, ou afin de comparer la variation éventuelle des résultats obtenus en fonction des options choisies.

Écran 2 – Paramètres des profils

Sur cette fenêtre, nous avons choisi de désactiver l’utilisation des paramètres par défauts, surtout afin de changer la version du profil ICC. En effet, le logiciel vous donne l’accès à la version 2 et la version 4, cette dernière étant sélectionnée par défaut.

Les autres réglages proposés ne sont pas modifiés : adaptation chromatique par défaut (Bradford) et type de profil basé sur une matrice.

La copie d’écran ci-dessous récapitule l’ensemble des options retenues :

Calibrez votre ecran en 20 minutes - i1profiler - Ecran 2 - BLOG

Tout comme sur la fenêtre précédente, vous pouvez là aussi enregistrer vos pré-réglages avant de passer au panneau suivant.

Écran 3 – Jeu de patchs

Cette fenêtre vous permettra de déterminer le nombre de matchs de couleur que vous souhaitez utiliser lors de votre test de calibration. Autrement dit, c’est le nombre de couleurs différentes que l’écran fera défiler devant le capteur de la sonde.

Le logiciel vous propose 3 tailles de jeux de patchs, respectivement composés de 118, 211, 462 échantillons de couleurs. Comme vous pouvez l’imaginer, nous vous conseillons choisir le plus grand jeu de patchs.

La copie d’écran ci-dessous récapitule l’ensemble des options retenues :

Calibrez votre ecran en 20 minutes - i1profiler - Ecran 3 - BLOG

Écran 4 – Mesure

Cette fenêtre est la dernière à laquelle vous avez accès avant de lancer la mesure. Le logiciel vous y indique que l’instrument de mesure est branché et prêt à être utilisé.

La seule option que vous pouvez choisir ici consiste à régler vous même la luminosité, le contraste et les gains RVB ou à l’inverse de laisser le logiciel contrôler cela pour vous de façon automatique via la fonction ADC (Automatic Display Control). Cette fonction permet d’automatiser le réglage de votre moniteur de manière à accélérer le processus de calibration, éviter les réglages manuels et garantir des résultats optimaux.

La copie d’écran ci-dessous récapitule l’ensemble des options retenues :

Calibrez votre ecran en 20 minutes - i1profiler - Ecran 4 - BLOG

Appuyez sur « Démarrer la mesure » et suivez les indications à l’écran :

  1. en plaçant la sonde au centre de l’écran pour lancer la mesure
  2. en posant la sonde devant l’écran avec le filtre de lumière ambiante

Après 7 à 8 minutes, le logiciel affiche la dernière fenêtre : il ne vous reste plus alors qu’à créer / enregistrer votre profil ICC.

Écran 5 – Profil ICC

Sur cet écran, le logiciel vous affiche le compte-rendu de la calibration et vous propose de nommer et enregistrer votre profil ICC.

Nous vous conseillons d’activer la fonction « Rappel de caractérisation » afin de ne pas oublier de tester votre ou vos écrans à fréquence constante (toutes les 4 semaines dans ce test). Cette fréquence dépend naturellement de la qualité de votre écran, mais également de l’utilisation que vous en faites. Si vous constatez qu’entre deux mesures la variation de profil est importante, il faudra envisager de resserrer la fréquence de calibration.

Enfin, si vous avez activé la fonction « Contrôle de l’éclairage ambiant », vous aurez la possibilité de paramétrer cette fréquence de ce contrôle (jusqu’à 60 minutes au maximum) ainsi que la notification (ou non) en cas d’ajustement automatique des valeurs d’affichage.

Nous n’avons pas souhaité activer cette fonction qui nous semble inappropriée aux conditions d’utilisation de nos moniteurs.

La copie d’écran ci-dessous récapitule l’ensemble des options retenues :

Calibrez votre ecran en 20 minutes - i1profiler - Ecran 5 - BLOG

Cliquez sur le bouton « Créer et enregistrer le profil » : ça y est, votre écran est calibré !

Enfin, si vous souhaitiez gagner du temps à chaque calibration, X-Rite a pensé à vous et vous permet d’enregistrer la procédure via un bouton dédié qui vous permettra, au lancement du logiciel iProfiler, de répéter l’ensemble des étapes du processus de calibration… d’un simple clic en choisissant dès le démarrage l’option « Charger la procédure ».

Donc, au final, si l’on compte :

  • 10 minutes pour paramétrer l’ensemble des panneaux de configuration ;
  • 7 à 8 minutes pour l’analyse des 468 patchs colorés ;
  • 2 minutes pour la création et l’application de votre profil ICC

Votre écran peut être calibré en moins de 20 minutes et pour environ 220 €. De quoi vous faire gagner du temps en édition de vos images, et vous tranquilliser quant à l’obtention de tirages fidèles à votre rendu écran. À vous de jouer !

Né en 1983 dans le sud-ouest de la France, Rémi a grandi pendant 5 ans en Guyane française. C’est sans doute là-bas qu’il réalisé à quel point la Nature est importante à ses yeux. La photographie, qu’il considère d’abord comme un jeu et un outil de partage, devient alors au fil des années une partie de lui.
Perfectionniste infatigable, Rémi nourrit sa photographie de son expérience professionnelle dans les domaines de la gestion de projet, de l’amélioration continue et de la protection de l’environnement.
En 2014, pour sa 2e participation au festival de Montier-en-Der, il présente une exposition sur les espèces endémiques de la Martinique en voie de disparition. Le graphisme épuré des images ainsi que l’investissement de temps nécessaire à leur réalisation furent largement salués.

(1 commentaire)

  1. JC

    Très bon article !

Laisser un commentaire

Envoyer à un ami