Lorsqu’on passe beaucoup de temps derrière l’ordinateur pour développer ses images, mieux vaut le faire confortablement et efficacement !

Dans cet article, découvrez comment révolutionner votre workflow en intégrant un contrôleur MIDI et boostez votre productivité avec un investissement minime ! 

Introduction :

Adobe Lightroom est un logiciel très complet et incontournable pour les photographes. Malgré ses nombreuses qualités, Lightroom est néanmoins assez médiocre en raccourcis clavier et autres tâches automatisables. Qui n’a jamais rêvé d’appuyer sur un bouton pour appliquer un preset ou n’importe quel réglage dans Lightroom ?

Pourtant, il existe une solution très simple et rapide pour personnaliser votre logiciel de retouche préféré : un contrôleur MIDI. Utilisé par les musiciens, nous allons ici le mettre à profit pour pouvoir régler les différents curseurs de Lightroom directement en tournant les boutons.

Accélérez Lightroom avec un controleur MIDI - Un controleur MIDI pour accélérer Adobe Lightroom

Ce dont vous aurez besoin :

Il vous faut un contrôleur MIDI ainsi qu’un plug-in qui vous permettra de mettre en place votre configuration.

N’importe quel contrôleur peut faire l’affaire. Cependant le contrôleur Novation Lauch Control nous a paru idéal, car il est abordable, transportable et complet. Il est constitué de 16 potentiomètres et 8+4 boutons et permet en outre de switcher entre 2 configurations. Vous avez en fait 32 potentiomètres et 24 boutons à dispo.

Côté plug-in, il existe plusieurs logiciels pour configurer votre contrôleur. Nous avons choisi Midi2LR, car il est relativement simple d’utilisation et très rapide !

Comment Faire ?

Vous avez réceptionné votre contrôleur et téléchargé le plug-in, il ne vous reste plus qu’à mettre en place votre solution.

Installation du plug-in Midi2LR :

  1. Décompressez le fichier
    MIDI2LR.zip
    dans le dossier de votre choix.
  2. Ouvrez Adobe Lightroom et ajoutez le plug-in Midi2LR en allant dans le menu
    Fichier
    Gestionnaire de modules externes
     puis ajoutez. Sélectionnez le fichier
    MIDI2LR.lrplug-in
    .
  3. Si vous utilisez OS X, pour éviter l’avertissement « Développeur non identifié », allez dans le dossier du plug-in puis faites un clic droit sur le fichier
    MIDI2LR.lrplug-in
     et choisissez « Afficher le contenu du paquet ». Double-cliquez ensuite sur le fichier
    MIDI2LR.app
    et acceptez le message d’avertissement. Cela ne doit être fait qu’une seule fois.
  4. L’application Midi2LR devrait se lancer automatiquement. Si elle est fermée, elle peut être démarrée en allant dans
    Fichier
    Module Externe – Extras
    Start Server

Vous pouvez également consulter le fichier

ReadMe.txt
disponible dans le dossier du plug-in que vous avez précédemment téléchargé.

Préparation d’un plan

Nous vous conseillons de faire un plan des touches sur un bout de papier et d’y associer une fonction/Preset avant de démarrer. Vous serez ainsi beaucoup plus efficace lors de la configuration du logiciel et ça vous servira de pense-bête au début.

Exemple :

Potentiomètre n°1
Exposition
Potentiomètre n°2
Contraste
Potentiomètre n°3
Hautes lumières
Etc.

Si vous avez choisi le Novation Launch Control, nous avons préparé un schéma au format PDF : télécharger le schéma.

Configuration du contrôleur

L’étape suivante consiste à lier chaque bouton du contrôleur à une fonction d’Adobe Lightroom. Pour faire simple, quand vous appuyez sur un bouton de votre contrôleur, Lightroom appliquera un réglage, un preset, etc.. Vous pouvez configurer énormément de fonctions de Lightroom dans les 2 modules Bibliothèque et Développement.

Démarrez Lightroom et assurez-vous que le plug-in Midi2LR est lancé. Si ce n’est pas le cas, répétez le point numéro 4 de l’installation. Le texte « Connected to LR » vous assure que tout fonctionne !

Accélérez Lightroom avec un controleur MIDI - MIDI2LR - Étape 2

Manipulez le bouton du contrôleur que vous souhaitez paramétrer. Le plug-in détecte automatiquement le bouton et vous invite à lui donner une fonction. Cliquez sur Unmapped puis choisissez une fonction. Par exemple Exposition dans Basic/Exposure.

Répétez l’opération autant de fois qu’il y a de boutons.

Lorsque tout est paramétré, la fenêtre ressemble à celle ci-dessous :

Accélérez Lightroom avec un controleur MIDI - MIDI2LR - Étape 3

En plus des fonctions (exposition, contrastes, etc.) vous pouvez associer des presets à vos boutons. La procédure est identique à la précédente, cependant il faudra réaliser une étape supplémentaire qui se passe dans le panneau des options, disponible dans 

Fichier
Module Externe – Extras
Options
(Voir ici).

Vous pouvez consulter le wiki de l’éditeur du plug-in pour plus d’informations.

Pensez également à sauvegarder votre fichier de paramétrage au cas où vous seriez amené à réinstaller votre machine. Pour réaliser cette opération, il suffit de cliquer sur Save dans la fenêtre du plug-in Midi2LR et de choisir sa destination, dans le même dossier que votre catalogue par exemple.

Réglages

Entre tous les réglages disponibles, un réglage est particulièrement important. En cliquant sur le bouton Settings de la fenêtre flottante de Midi2LR, vous pouvez en activer ou désactiver le mode PickUp.

Quand ce mode est désactivé, le réglage Lightroom prend immédiatement la valeur correspondant à la position du bouton que vous faites tourner.

En mode PickUp, il faut d’abord tourner le bouton jusqu’à atteindre la valeur actuellement réglée dans Lightroom avant que l’action sur le potentiomètre ne commence à avoir un effet.

Conclusion :

Pour un investissement de quelques dizaines d’euros et de quelques minutes, vous pouvez travailler plus efficacement avec un système qui rend vraiment agréable le développement de vos images. Cet équipement est loin d’être un gadget et améliora considérablement votre temps de travail.

Par ailleurs, vous vous apercevrez surement que vous vous concentrez beaucoup plus sur le rendu de l’image que sur les valeurs.

Author

Photographe depuis plus de 15 ans, Patrice a acquis une sérieuse renommé dans la photographie de paysage, sa discipline de prédilection. Amoureux des grands espaces, il aime retranscrire les ambiances tumultueuses et plonger les spectateurs dans des décors sauvages et grandioses. Doué d'une faculté à reconnaitre le potentiel d'un lieu, il est l'auteur de nombreux articles sur la photographie de paysage dans lesquels il tente de transmettre ses connaissances. Patrice réalise par ailleurs des contrats pour les entreprises ainsi que des reportages de mariage. Son expérience de terrain et sa facilité à intégrer ses sujets dans un environnement qui les sublime en font un interlocuteur de choix.

31 Comments

  1. Merci pour ce tuto Patrice, mais quand j’appuie sur un bouton pour le configurer, rien ne se passe. T’as une idee pourquoi ca fait ca?

  2. Patrice Mestari Reply

    Bonjour Lukas,

    LR2MIDI indique bien que le contrôleur est connecté ?

  3. Bonjour Patrick,

    C’est intéressant et donne bien envie de tester !
    Petite question, est-il possible de configurer le contrôleur pour l’utiliser avec Camera Raw ?
    Bonne journée ! 🙂

  4. Vraiment au top pour bosser, confort inégalé : précision et rapidité une fois bien réglé et habitué 🙂 A savoir qu’il existe plusieurs contrôleurs midi, avec plus ou moins de boutons (comme le launchcontrol XL).. donc plus d’accès direct 🙂
    Gain de temps de production pour vraiment pas cher, je recommence grandement. Merci Patrice !

  5. Bonjour, j’ai bien suivi la procédure mais LR m’indique que le « modiule ne fonctionne pas » et depuis Launchcontrol ça m’indique en rouge « non connecté à LR. J’ai LR 5, est-ce que par hasard ca ne marcherait qu’avec LR6? Merci

  6. Merci Patrice !
    Le plugin a encore quelques soucis sous OSX (les shortcut key), mais l’utilisation de ce contrôleur semble très prometteur 🙂

  7. Bonjour
    Avez vous la confirùmation que cela fonctionne avec LR 6.7 et sierra ?
    J’arrive à mapper mais il ne se connecte pas à LR…perso je ne trouve rien de simple dans cette installation …

    • Bonjour,

      Je n’utilise pas ces versions, mais j’ai vu plusieurs personne qui utilisent Lightroom 6.7 ou les derniers CC avec Sierra sans soucis.

  8. Bonjour, je viens de tester la config … c’est de la balle absolue ! L’édition dans lightroom est grandement accéléré et très intuitive ! J’ajoute une petite précision quant au nombre de « boutons dispos » …

    Je cite « Il est constitué de 16 potentiomètres et 8+4 boutons et permet en outre de switcher entre 2 configurations. Vous avez en fait 32 potentiomètres et 24 boutons à dispo. »

    On peut en réalité switcher entre 9 configurations !! soient 144 potentiomètres et 72 boutons 🙂
    Pour switcher entre les 8 configurations User, il faut maintenir « User » appuyé et cliquer sur l’un des 8 boutons du bas … Enfin même si l’on se limite au User 1 + Factory, ça fait déjà un tableau de bord bien puissant !!

    Merci en tout cas pour cet article !

    • Il est même possible de créer 8 configurations sur le bouton Factory, donc 16×16 = 256 potentiomètres !
      Je confirme c’est un bon outil pour éviter la souris.

        • Jean-Luc

          Bonjour Régis, comme l’explique Philippe, il faut maintenir User ou Factory appuyé, tous les boutons vont s’allumer. Le profil en cours d’utilisation sera plus lumineux que les autres. Tout en restant appuyé sur User ou Profil, il faut appuyer sur un des boutons pour choisir un autre profil.

  9. franckprovost Reply

    Bonjour, le plugin a parfaitement fonctionné la semaine derniere (windows 10, lightroom cc2015.6) et depuis plus rien, quand je lui redonne le chemin du plugin il ne trouve rien dans celui-ci !!!
    quelqu’un a-t-il eu ce genre de pb ,
    Merci

    • Patrice Mestari Reply

      Franck : Ou est stocké le plugin ? Vois-tu les fichiers ? Le plus simple est de l’installer dans le même dossier que le catalogue Lightroom 🙂

  10. Je viens de réinstaller à nouveau et c’est reparti, mystères de windows.
    !! merci pour l’aide et pour ton super blog.

  11. bonjour j’ai un macbook pro et une console midi kork nanokontrol2… les boutons fonctionnes bien mais pas les « potards » et les boutons qui servent a mixer (je ne sais pas comment ca s’appelle) qql un a une idee du problème?

  12. C’est intéressant.

    Je m’interroge tout de même sur l’intérêt de la solution lorsque le contrôleur midi n’est pas « motorisé » . Lorsque l’on passe d’une image à l’autre, la position des potar ne correspond pas à la « réalité » des valeurs des curseurs sur l’image en cours d’édition ?

    • Lorsque les boutons ne sont pas motorisés, leur position n’est évidemment pas reprise d’un image à l’autre. La valeur dans Lightroom ne se modifie alors que lorsque vous bougez un réglage.

      • Ok, et donc cela rend le truc beaucoup moins pertinent. Ayant une petite expérience de mixage, j’observe cela avec mes fader et potar non motorisés. On se retrouve à faire des modifications non souhaitées et passer du temps à replacer le fader la ou il était avant que l’on passe sur la piste et ensuite faire le réglage souhaité .. donc à mon avis c’est très bof en terme de productivité si le contrôleur midi n’est pas motorisé.

        • Celui-là n’a pas l’air mal non plus mais quel est l’avantage par rapport à celui de l’article ?

        • Bonjour Régis. La grosse différence (et indispensable pour moi) c’est que lorsque tu sélectionnes une image, les rotary encoders sont immédiatement à la valeur correcte affichée dans LR. Ex : si tu avais réglé l’exposition à -1, lorsque tu arrives sur l’image l’encodeur affiche bien les leds et si tu tournes légèrement vers la droite cela augment l’expo à partir du -1.
          Tu passes ensuite à l’image suivante réglée sur +2 , etc.. l’encodeur prend la valeur réelle et les mouvement sont « relatifs ».
          Avec des potar physiques ce n’est pas le cas et tu dois tourner le potar pour « rattraper » la valeur avant de pouvoir corriger.

          Exemple. Tu assignes un bouton à la Balance Auto et 2 potar à la T° et Teinte. Tu appuies sur WB auto et ensuite tu te dis , je veux un peu plus chaud (je tourne t° vers la droite) ben ça marche pas si l’auto WB a déplacé ta t° à gauche par rapport à la position initiale. Il faudra que tu tournes d’abord à gauche pour « rattraper » la valeur réelle et ensuite que tu repartes à droite pour ajuster. Inutile. Autant le faire à la souris.

          Autre cas : tu as sous ex une image alors tu pousse le potar expo vers la doite à +2 (il reste physiquement sur cette position) . Tu passes à l’image suivant , elle est sous ex, tu veux augementer l’expo. Tu tournes vers la droite. Cela ne fonctionnera pas, il faut d’abord que tu tournes à gauche pour te replacer sur la valeur exacte de l’image (0 si tu n’as rien fait) et ensuite tu retournes à droite pour augmenter l’expo.
          (c’est ce que j’observe avec le fader du Xtouch mini qui n’est pas motorisé)
          Ce qui est super chiant et contre productif. Si l’idée initiale est d’accélerer l’édition sous LR, je conseille vivement de prendre un controleur avec des encodeurs numérique (et/ou fader motorisés) !
          Le Xtouch mini semble avoir baissé de prix (affiché à 59 / 119 chez thomann) et me semble etre une bien meilleure solution que le Novation. (ou tout autre controleur non « motorisé »)

        • Dans les réglages du logiciel tu peux choisir entre 2 modes. Soit le réglage associé à un bouton est immédiatement modifié dès que tu tournes le bouton (en gros la valeur du bouton dans sa position actuelle est réglée à la valeur lors du changement d’image), soit il faut d’abord faire tourner le bouton pour atteindre cette value actuelle avant qu’il n’ait un effet.

  13. Bonsoir !
    j’ai téléchargé et installé midi2lr, sous sierra avec LRcc, malheureusement il ne garde pas mon mapping, je suis obligé de « loader » ma sauvegarde à chaque fois… Auriez-vous une solution à me proposer ? Merci d’avance pour vos réponses.

    • Je ne sais pas trop vous répondre, il faudrait plutôt aller voir sur le site du développeur pour vérifier s’il n’y a pas un réponse.

  14. Bonjour,

    J’ai déjà un controleur midi et j’ai pu l’utiliser sans problème avec Lightroom. La seule chose que je n’arrive pas à régler c’est le « PAS » des réglages. Par exemple pour la température je ne peux pas régler la valeur de 10 en 10, je passe directement de 5000 à 5850 en tournant le potentiomètre. Connaissez-vous une astuce ? Merci

Laisser un commentaire

Send this to a friend