Le nettoyage de capteur est loin d’être aussi compliqué ou dangereux que certains souhaiteraient nous le faire croire.

Comment déceler une tache de capteur ? Quelles sont les options une fois que vous en avez une ? Quel matériel utiliser ? Quels produits préférer ? Quelles erreurs éviter ?

Les réponses dans cet articles.

Avant le nettoyage de capteur, une vérification s’impose

Pour vérifier la présence de taches ou de poussières avant de commencer son nettoyage de capteur :

  1. Régler l’appareil en priorité diaphragme (Mode A ou Av) et fermer le diaphragme au maximum (f/16 ou supérieur)
  2. Surexposez de +1.0 EL voire +2.0 EL.
  3. Régler le point à l’infini (en manuel c’est plus simple) si possible
  4. Prenez une photo d’une surface blanche uniforme à 10-20 cm

Vous pouvez alors soit zoomer sur l’écran de l’appareil et vérifier la présence de taches ou de poussières directement, soit le faire sur votre ordinateur après avoir importé l’image.

Les solutions

Bang, vous avez une tache ou une poussière sur votre capteur. Que faire ?Nettoyer son Capteur en 3 Etapes - Verification de la presence de tache - BLOG

La dernière chance

Avant de vous lancer dans le nettoyage de votre capteur, essayez le nettoyage de capteur par l’appareil photo. Sur la majorité des appareils aujourd’hui, un menu vous permet de faire vibrer le capteur et ainsi faire tomber les poussières en bas du capteur où elles sont captées.

Vous pouvez lancer ce programme 2-3 fois et vérifier entre chaque essai que la poussière est partie. Sinon, il vous reste les solutions suivantes.

Le magasin photo

Vous vous rendez dans une boutique proposant le nettoyage de capteur.
Si la personne à qui vous remettez votre matériel est digne de confiance, c’est une bonne option. Elle vous facturera une somme modique.
Vérifiez au préalable que l’environnement dans lequel le nettoyage va être effectué soit convenable (voir ci-dessous) et renseignez-vous sur la méthode utilisée. N’hésitez pas à prendre une photo de votre capteur en présence de la personne juste avant l’intervention. En cas de problème, le litige sera plus facilement résolu…


Le salon photo

Vous attendez un salon photographique et vous rendez au stand nettoyage de capteur de votre fabriquant.
Cette variante est la moins chère (généralement gratuite) mais c’est aussi la plus hasardeuse. L’environnement (poussières en suspension, courants d’air, etc) d’un salon photo est peu adapté à un nettoyage réussi. Les anecdotes sur les nettoyages ratés dans ces conditions sont nombreuses.


Vous !

Effectuer son nettoyage seul est loin d’être sorcier. Et si vous êtes en voyage par exemple, il y a fort à parier que ce sera la seule solution qui s’offrira à vous.

Nettoyer son capteur soi-même

C’est la variante que nous aurions tendance à favoriser. La manipulation est aux risques et périls de l’utilisateur bien entendu, mais elle est facile et sans danger si on procède dans les règles, avec bon sens et minutie. À vous de décider si elle est à votre portée. Quelque soit votre décision, avoir lu ce qui suit vous permettra d’être attentif aux détails si vous confiez le nettoyage à quelqu’un d’autre.

Préparation

Environnement

L’environnement doit être propre, sans courant d’air et bien éclairé.

  • Choisissez une surface lisse et propre. Nettoyez-la avec un chiffon microfibre humide pour éviter que les poussières volent avant que vous ne vous installiez.
  • Préférez d’opérer bras nus et de toute évidence, évitez les habits pelucheux.
  • Assurez-vous un éclairage suffisant. Le truc du pro : la lampe frontale ! Si vous optez pour une lampe au-dessus de votre espace de travail, n’hésitez pas à la passer au chiffon humide.

Appareil photo

  • Chargez votre appareil photo à 100 %.
    Sur les reflex, l’obturateur ne peut s’ouvrir qu’en présence de courant. Si l’obturateur venait à se refermer lorsque vous intervenez, les dégâts pourraient être importants. Sur les hybrides à l’inverse, l’obturateur est ouvert au repos, cette étape n’est généralement pas indispensable.
  • Nettoyez précautionneusement toute la surface du boitier avec un chiffon humide.
    Moins vous aurez de poussières mieux ce sera non ?
  • Passez votre appareil en mode Nettoyage de capteur manuel.
    Cette étape n’est disponible et nécessaire que sur les appareils sur lesquels l’obturateur est fermé au repos.Matériel nécessaire

Nous ferons la distinction entre une utilisation d’une fois (celle d’un photographe qui change peu ses optiques et qui se retrouve très rarement avec un problème de capteur) et une utilisation régulière (celle d’un photographe amené à changer ses optiques fréquemment ou dans des conditions difficiles).

Dans le premier cas, nous privilégierons la simplicité, dans le second le côté économique et pratique sur le long terme.

Utilisation occasionnelle

Nettoyage de capteur en 3 étapes - Materiel necessaire - Nettoyage occasionnel - BLOG

  • Soufflette de qualité
    Puissante et avec valve pour ne pas réaspirer les poussières
  • Pinceau doux de nettoyage spécial à charge statique
    Ne pas utiliser en présence de taches et ne pas toucher les poils avec les mains
  • Bâtonnets de nettoyage pré-imbibés à usage unique adaptés à la taille de votre capteur
    À ouvrir au dernier moment si des taches

Utilisation régulière

Nettoyage de capteur en 3 étapes - Materiel necessaire - Nettoyage regulier - BLOG

  • Soufflette de qualité
    Puissante et avec valve pour ne pas réaspirer les poussières
  • Pinceau doux de nettoyage spécial à charge statique
    Ne pas utiliser en présence de taches et ne pas toucher les poils avec les mains
  • Bâtonnets de nettoyage pré-imbibés adaptés à la taille de votre capteur
    Vous les réutiliserez ensuite en changeant vous-même le tissu
  • Liquide de nettoyage spécial capteur
    Attention, il s’évapore vite
  • Feuilles de matière non tissée spéciale capteur
    Cette matière ne raye pas les capteurs
  • Loupe avec éclairage
    Totalement facultative elle peut vous être bien utile


Dans le cas où vous choisissez la seconde organisation, vous préparez deux ou trois bâtonnets à l’avance que vous imbibez au dernier moment. Servez-vous des bâtonnets d’origine pour voir comment le tissu était plié.

Nettoyage du capteur en 3 étapes

Le nettoyage s’effectue en 3 étapes. Évitez à tout prix de toucher les parois de la chambre devant le capteur, vous risqueriez de faire tomber des poussières supplémentaires, voire de graisser le pinceau ou le bâtonnet.

  1. Éliminez les poussières méticuleusement à l’aide de la soufflette. C’est là que vous verrez la différence entre une soufflette de qualité ou non…
  2. Dans le cas où il resterait des poussières visibles, utilisez le pinceau à charge statique. Faites-le tourner rapidement sur lui-même plusieurs fois pour le charger avant de tenter de récupérer délicatement la poussière.
  3. Nettoyage de capteur en 3 étapes - Exercer une pression sur le batonnet - BLOGQuand tout est parti et qu’il vous reste des taches, utilisez un bâtonnet imbibé. Le nettoyage se fait de cette façon :
    • Si vous avez fabriqué votre bâtonnet vous-même, imbibez-le avec 1 goutte de produit sur chaque face.
    • Partez d’un côté du capteur en inclinant le bâtonnet à 45° et en exerçant une pression ferme mais raisonnée. (Voir image ci-contre)
    • Glissez vers l’autre côté lentement. Si le bâtonnet laisse des petites gouttelettes de produit, c’est que vous avez été trop vite ou que celui-ci était trop imbibé.
    • Une fois de l’autre côté, inclinez le bâtonnet à 45° dans l’autre sens sans perdre le contact avec le capteur et repartez dans le sens inverse.

    Si les taches ne sont pas totalement parties, recommencez avec un autre bâtonnet. Ne réutilisez jamais le même deux fois.

Conclusion – Tableau récapitulatif

En guise de conclusion, nous vous proposons un petit tableau récapitulatif :



Poussières
uniquement

Poussières
et taches

Taches
uniquement


Soufflette
À utiliser dans tous les cas

Oui

Oui

Oui


Pinceau
À n'utiliser que si la soufflette n'a pas suffi
et en absence de taches grasses

Oui

À soupeser

Non


Bâtonnet
À n'utiliser qu'en présence de taches

Inutile

Oui

Oui

Simple non ?

Enfin, une dernière recommandation : rangez bien précautionneusement votre matériel de nettoyage après utilisation à l’abri de la poussière.

Et si malgré tout, vous avez tout de même des taches sur un fichier, retrouvez sur cette article comment les retirer en deux coups de cuillère à pot en utilisant Lightroom !

Des commentaires, des idées, des trucs ? Faites-en profiter les autre laissant un message ci-dessous ou en partageant l’article.

Liens Amazon

Si vous souhaitez commander certains outils ou produits utilisés dans cet article sur Amazon, voici les liens :

 

Auteur

Régis est le fondateur et directeur du laboratoire photographique TiragesPro. Après plusieurs années passées dans le monde de l'optimisation de production, il fait la constatation en 2009 qu'il est impossible de trouver un labo capable de tirer fidèlement ses images pour un prix raisonnable et décide de créer TiragesPro. Basé sur la combinaison d'une gestion de commande attentive et d'une attention constante à la qualité, TiragesPro s'est imposé au fil des ans comme un des labos de pointe plébiscité par tous. Sa devise : "Les clients ne peuvent jamais être aussi maniaques que nous !"

1 commentaire

  1. Excellent article. Il faut démystifier et démythifier le nettoyage de capteur. C’est une opération simple même si elle parait complexe et dangereuse au premier abord, elle ne l’est pas si on suit les conseils donnés.
    J’ajouterais à la liste des matériels l’excellente solution de LENSPEN qui propose un kit très efficace (Sensor KL ARLOUPE KIT).

Laisser un commentaire

Send this to a friend