C’est avec réel plaisir que nous inaugurons cette nouvelle rubrique avec Nicolas Orillard-Demaire. Intitulée Derrière l’objectif, c’est une image racontée par son auteur en quelques mots.

Nicolas nous raconte Hail to the King, ou sa rencontre avec un patriarche au petit matin dans le parc national du Masai Mara il y a quelques jours. Entre poésie et réalité…

Derriere l-objectif avec Nicolas Orillard-Demaire - Hail of the King - BLOG

Derriere l-objectif avec Nicolas Orillard-Demaire - Portrait Nicolas Orillard-Demaire - BLOG

Site Web

nod-photography.com

Page Facebook

NOD Photography

Hail to the King

La brume est douce et bienveillante en ce matin de janvier dans le parc national du Masai Mara.

Mes yeux parcourent cette nature sauvage, j’entends les hippopotames au loin et les grues royales derrière moi.

Ça sent l’herbe fraiche, la terre humide et la poussière. Mes doigts sont un peu engourdis malgré le soleil levant qui réchauffe déjà mon visage.

Le lion surveille, allongé, la savane environnante. Pour le trouver nous avons suivi son dialogue avec un autre mâle, de longs grognements qui transperçaient la calme plaine.

Le souffle animal devenait brume à son tour et la lumière enveloppait le félin.

Le roi s’ébroue et s’étire, puis lentement se retourne et s’en va, il ne va pas rugir.

Sa queue se lève et commence sa marche, la rencontre s’achève, il me salue le patriarche.

Bien des gens me diront qu’ils n’y voient là qu’un lion,

La fin du vagabond, il faut y voir au fond….

 

En un siècle la population de lions sauvages en Afrique a chuté de 200000 à 40000 (source 2011).

Ces félins ont disparus dans 26 pays africains et seuls 8 pays (Afrique du Sud, Botswana, Ethiopie, Kenya, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe) abriteraient encore plus de 1000 lions chacun selon l’association de défense des grands félins Panthera.

L’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) a déclaré en 2015 que la population de lions aurait subit une baisse de plus de 40% au cours des 21 dernières années (environ 3 générations, entre 1993 et 2014) et ont estimé qu’il resterait moins de 20000 individus aujourd’hui.

 

Nicolas Orillard-Demaire


Date
29.1.2016
Boitier
Canon EOS-1D X
Objectif
Canon EF 500 mm f/4L IS USM
Focale
500 mm
Exposition
1/640 s
Ouverture
f/4.0
Sensibilité
ISO 400

Crédits photos :

  • Image Hail to the King : Nicolas Orillard-Demaire
  • Portrait de Nicolas : Vincent Le Roy

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend